Le formaldéhyde

Le formadéhyde ou méthanal est un composé organique volatil nocif pour la santé. En phase aqueuse, il est connu sous le nom de formol. Ce gaz incolore est très apprécié par l’industrie chimique pour sa grande réactivité. Il est principalement utilisé pour la production de résines et pour ses propriétés bactéricides, fongicides et virucides.

Sources multiples

Dans l’habitat, il peut être émis à plus ou moins forte dose par les produits de constructions et d’aménagement intérieur. Voici quelques sources de formadéhyde en fonction de l’usage qui en a été fait:

  • résines: colles, peintures, panneaux agglomérés, panneaux de fibres (MDF), panneaux de bois contreplaqué et autres dérivés du bois, liants pour matériaux isolants minéraux (laine de verre et laine de pierre).
  • désinfectant et conservateur: colles, peintures, isolants, vitrificateur pour parquets, produits de nettoyage, textiles, matelas, …
  • désodorisants, cigarettes, bâtons d’encens,…

Un gaz irritant

Le formaldéhyde est un gaz toxique qui peut irriter les muqueuses, provoquer des maux de tête et des allergies de contact. En cas d’exposition continue, il peut provoquer des maladies graves des voies respiratoires. L’OFSP recommande de ne pas dépasser la concentration de 0,1 ppm dans les locaux d’habitation (soit 125 microgrammes par m3).

Prévenir plutôt que guérir

Choisir des matériaux, des peintures et des meubles exempts de formaldéhyde est le meilleur moyen de s’en prémunir.
Certains labels écologiques, comme l’Ange Bleu et Natureplus, garantissent des émissions faibles ou nulles de formadéhydes.

Lignum, Economie suisse du Bois, publie également une liste de produits dérivés du bois à faible teneur en formaldéhyde

Les bonnes lectures

Formaldéhyde à l’intérieur des locaux. Informations et conseils au consommateur. Brochure de l’Office fédéral de la santé publique OFSP